Alléger toutes les lois d’espionnage automatisé de tous les français

Ce gouvernement de repris de justices dictateurs incompétents a profité des nombreux attentats musulmans pour implanter aux frais du contribuable, des outils d’espionnage de masse et d’élimination des opposants politiques.
La liberté d’expression est encore diminuée.
La vie privée n’existe plus.

En fait, au lieu de taper sur tout le monde, le gouvernement devrait se contenter de taper sur les vrais coupables.

Pour les gens normaux, pas pour les politiciens franc-maçons qui n’ont pas de contrôle sur les idées exprimées par les utilisateurs de ce média, le problème est encore et toujours l’islam, pas internet.

Un énorme retour en arrière avec annulation des « lois » liberticides et poursuites des salopards qui violent les droits des français, est absolument nécessaire.

 

One comment

  1. Lancelot dit :

    Ouaip, les juristes romains avaient analysé la symptomatique multiplication des lois :

    Corruptissima re publica plurimae leges ; « C’est lorsque la république est la plus corrompue que les lois se multiplient le plus. »

Laisser un commentaire