Archive for Défense

Evolution de certains policiers municipaux en gendarmes capables de protéger la population avec des armes de guerre

Nous sommes en guerre depuis les attentats sanglants de novembre où environ 500 parisiens ont été déchiquetés par des musulmans. Valls et Hollande l’ont annoncée officiellement.

Dans un environnement de guerre avec des massacres de masse, des policiers municipaux équipés de petits sprays lacrymogènes ne sont pas du tout adaptés. Déjà qu’avant ils n’étaient pas du tout adaptés. Il suffit de voir les statistiques de l’augmentation de la criminalité.

Par simple décret, les policiers municipaux ayant déjà deux ans d’ancienneté au minimum, volontaires, accèderont au statut de gendarme, à l’uniforme et à l’armement, après une formation accélérée de mise à niveau.

Il apparait depuis quelques années de très gros problèmes de discipline, provocation, radicalisation, désobéissance aux ordres, révolte, dans un peu toutes les unités de notre armée, à cause des musulmans.
Donc, cette mesure exclut les musulmans, puisque nous sommes en guerre officiellement contre les islamistes, donc l’islam.

Cette mesure n’a pas pour but d’être populaire, mais de protéger toutes les composantes de notre population, toutes les races, couleurs, religions, contre les attentats musulmans.
Nous sommes en alerte vigipirate quasiment ininterrompue depuis 20 ans à cause du terrorisme musulman.

 

Retour immédiat de nos soldats éparpillés dans le monde pour sécuriser les zones de non-droit sur notre sol

Actuellement ce qui reste de notre armée est éparpillé à nos frais partout dans le monde pour que des multinationales qui ne paient pas d’impôts en France puissent continuer à voler les ressources locales comme le pétrole, l’uranium, l’or…

Dans le même temps, sur notre propre territoire il existe déjà plus de mille zones de non-droits tenues par des dealers et criminels islamistes.

Nos troupes seront immédiatement rappelées en France pour protéger avec leurs armes de guerre nos citoyens et nos forces de police lorsque celles-ci auront enfin reçu l’ordre de cesser de voler les automobilistes pour plutôt neutraliser les criminels.

 

Neutraliser instantanément les casseurs et pillards

Les réseaux sociaux parlent d’une chose ignorée par les médias traitres. Un policier est entre la vie et la mort pour avoir eu le crâne écrasé à coups de barre de fer par des casseurs d’extrême gauche.

On voit sur les vidéos de ces dernier jours, sur les émeutes autour des manifestation contre la « loi » el komri, les attaques contre les policiers.
Il faut changer ça.

Les cordons de centaines de policiers immobiles inefficaces qui attendent d’être pris pour cibles par des casseurs jetant des cocktails molotovs et des pavés, seront remplacés par des tireurs d’élite sur les toits.

Leurs fusils à lunette seront équipés de caméras. S’ils doivent tirer, les vidéos seront diffusées dans la journée pour montrer que l’usage de la force était nécessaire. Les identités des criminels seront également publiées en surimpression sur les vidéos.

Les tireurs viseront les pieds des casseurs, agresseurs, pillards…

Leurs armes seront réglées au coup par coup et le tir en rafale interdit. Le but n’est pas d’arroser aveuglement la foule mais de neutraliser immédiatement uniquement les criminels vus agissants en flagrant délit.

Dans les pieds, loin des organes vitaux, loin des artères, il y a peu de risque de tuer, donc c’est une mesure d’urgence qui peut être tolérée par le plus grand nombre.

En cas de dégâts définitifs, une prothèse de petite taille peut être facilement adaptée sans laisser un gros handicap, pas comme si un genou était rendu inutilisable.

Il y aura peut être des victimes mais c’est le but : créer un choc dans les médias pour que tous les casseurs professionnels des émeutes et les pillards prennent conscience que l’impunité totale est terminée et que la peur a changé de camp.
Les conséquences sont pour ceux qui pillent, détruisent, lynchent, brûlent…

Les honnêtes gens et la société doivent être protégés de ceux qui ont choisi de nuire.

 

Permettre aux fonctionnaires armés qui le souhaitent de continuer à porter leur pistolet de service

Les sales traitres politiciens ont permis l’invasion de centaines de milliers de « migrants » terroristes islamistes qui haïssent l’occident.
Les politiciens ont aussi considérablement réduit les effectifs de police et de gendarmerie, tout en leur interdisant de continuer à porter leur pistolet après leur service.

Le risque terroriste étant à un niveau jamais atteint, en alerte vigipirate hyper rouge plus plus plus, il est temps de vraiment prendre des mesures pour protéger la population.

Ceci ne sera ni discuté à l’assemblée, ni voté, mais imposé immédiatement par décret.

Tous les fonctionnaires français déjà formés au tir, pourront – s’ils sont volontaires – continuer à porter leur pistolet en dehors de leur service, en port discret dissimulé.

Cette mesure a pour but de permettre une intervention plus rapide en cas de massacre dans un train, une gare, n’importe quel espace public sans forces de l’ordre en service et en uniforme.

En dehors de leur service, les fonctionnaires armés n’auront pas le droit d’intervenir pour continuer leur mission de police, gendarmerie, douane… ils ne sont plus en service. C’est juste une possibilité de sauver leurs vies et celles des autres en cas d’attaque terroriste, en neutralisant les criminels avec des armes mortelles immédiatement efficaces.

Ceux qui choisiront de porter discrètement en permanence leur arme en dehors de leur service auront leur salaire augmenté de 10%.
Pour augmenter les chances d’avoir des protecteurs armés dans la foule en cas d’attaque terroriste, les transports en commun seront gratuits pour eux, à condition de porter leur arme.

 

Droit à un ciel bleu et pur

Ce texte ne sera pas voté ni négocié mais imposé à toutes les nationalités immédiatement par un simple décret.

Nos avions de chasse intercepteront tous les avions qui répandent des produits chimiques au-dessus du territoire français. Quelque soit la nationalité de l’avion, le grade de ses passagers, son armement, son appartenance à une organisation criminelle multinationale comme l’otan, qu’il soit rempli de civils ou de marchandises, l’avion épandeur sera intercepté.

Une fois au sol (s’il n’est pas absolument indispensable de l’abattre en l’air), tout son contenu, ses armes, sa marchandise, ainsi que l’avion lui-même seront saisis et bradés pour indemniser les français malades de la dispersion des poisons.

Toutes les personnes à bord seront immédiatement emprisonnées pour terrorisme et génocide, même s’il s’agit d’un président étranger.
Plus aucun chemtrail ne sera toléré sur notre sol.

Tous les politiciens qui ont permis cela, qui ont détourné l’argent public pour permettre cette abomination, qu’ils n’ont même jamais dénoncé, seront collectivement arrêtés, emprisonnés jusqu’à ce que les français valident par référendum l’exécution des terroristes.

Les officiers supérieurs de l’armée de l’air seront aussi arrêtés et jugés, puis certainement exécutés pour haute trahison et crime contre l’humanité.

 

Recrutement immédiat de 25 000 soldats

Hollande et Valls, numéros 1 et 2 de la hiérarchie française, ont annoncé officiellement en novembre dernier, après les attentats de Paris où 500 français ont été déchiquetés par des musulmans, que « Nous sommes en guerre ! ».

Donc la priorité d’un pays en guerre est normalement de protéger ses citoyens.

25 000 soldats seront recrutés en urgence, pour renforcer tous les corps d’armée et de gendarmerie.

Puisque nous sommes en guerre contre le terrorisme musulman, aucun musulman ne sera recruté.
Les sales traitres qui trouvent cette mesure raciste et qui voudront saisir la justice auront leurs identités et coordonnées personnelles diffusées à la foule à chaque nouvel attentat.

 

Le recrutement sera financé avec les salaires et retraites incroyablement grosses des politiciens, qui ont organisé le terrorisme sur notre sol, ainsi que la démilitarisation du pays, la destruction de la police et de la justice.

 

Légaliser le port d’arme de poing

Les massacres de novembre avec 500 français déchiquetés auraient pu être considérablement diminués si des citoyens avaient eu des armes mortelles pour abattre les terroristes.

L’interdiction du port d’arme pour ceux qui respectent les lois, c’est la transformation en victime organisée par l’Etat, contre ceux qui ne respectent pas les lois et portent des armes.

La gravité de la situation actuelle, organisée par des politiciens (eux entourés de policiers armés) implique une réaction massive très forte. Des centaines de milliers de français vont devoir porter une arme pour nous protéger des terroristes et des criminels de plus en plus violents et toujours en liberté malgré de nombreuses récidives.

Le port d’arme sera réservé aux français au casier judiciaire vierge, répondant à certains critères médicaux essentiels vérifiés par prise de sang : pas de drogués, d’alcooliques, de personnes sous psychotropes (puisqu’ils donnent des comportements anormaux spontanés imprévisibles)…

 

Toutes les données informatiques sur les citoyens français doivent être hébergées en France

D’autres pays ont déjà imposé ce choix aux plus grandes multinationales du net.
Les données informatiques des citoyens français et des entreprises françaises doivent être hébergées en France, pour des raisons évidentes de sécurité.