Archive for Droits et lois

Instauration d’une démocratie directe grâce aux nouvelles technologies

Puisque les impôts utilisent internet pour les déclarations c’est que les technologies d’identification et de sécurité sont maintenant suffisantes pour garantir l’identité des français participants.

… donc on va permettre à chaque électeur d’avoir un numéro d’identifiant unique, infalsifiable, avec un mot de passe, pour pouvoir déposer directement des projets de lois, proposer des référendums, faire connaitre son opinion en temps réel lors des discussions de l’Assemblée et du gouvernement, etc…

De nouvelles cartes d’électeurs seront imprimées dans les 6 mois suivant l’élection.
Chaque électeur devra passer en mairie pour enregistrer son mot de passe confidentiel.

Les prochaines cartes électorales seront imprimées avec une photo et des informations d’identification sur l’électeur (taille, date de naissance, couleur des yeux…) pour limiter les utilisations frauduleuses.

 

Pas de concessions avec la bureaucratie bloquée

A écouter les politiciens on ne peut plus rien faire : telle loi ne permet pas, les étrangers non-élus de Bruxelles ne veulent pas, etc…

Le pays est presque complètement bloqué par une bureaucratie délirante et un système législatif dont le but est d’enlever tout pouvoir à notre peuple.
Combien de fois avons nous été interrogé sur une loi ? un impôt ? une décision stratégique ? une guerre ? le remplacement de population ? les chemtrails ? les dons de milliards à l’afrique ? la fluorisation de l’eau ?…

JAMAIS.

Aucune loi, aucun règlement, aucun impôt, n’a jamais eu mon accord, ni celui de toute ma génération et de la génération après la mienne.

Donc :

Ce n’est pas à nous de nous adapter aux mauvaises lois du passé qui bloquent tout, c’est aux mauvaises lois d’être modifiées ou effacées, pour pouvoir changer les choses.

 

Création d’un site web officiel d’Etat pour tester l’intérêt des référendums prévus

Les référendums ont un coût, mais ce n’est pas le plus important. Les ressources comme le temps et le personnel disponible pour l’organisation, pour discuter des lois, ne sont vraiment pas illimitées.
Il est nécessaire de construire un site internet officiel de l’Etat français pour tester la popularité, la mobilisation sur les référendums envisagés.

Le vote sera filtré automatiquement. Un seul vote par adresse IP (numéro de connexion à internet) et seulement pour les adresses IP françaises.
Tout ce qui n’est pas français pourra consulter les résultats mais pas voter.

NB: Les résultats ne seront qu’une indication de l’esprit général dans la population. Le vote informatique étant anonyme, des étrangers peuvent voter, même des touristes actuellement en France, connectés à une antenne de téléphonie mobile sur le sol français.

Seuls les référendums informatiques montrant une très nette implication du peuple français seront rapidement organisés à l’échelle nationale dans un vote sur papier, réservé aux électeurs français.

 

Annulation de la « loi » Macron

La prétendue « loi » Macron qui cumule plus d’une centaine de destructions du droit du travail et de la protection des français, a été imposée sans aucune approbation par le franc-maçon étranger manouel valls, en utilisant l’article 49.3.
Un seul homme se croit permis de changer les lois de tous les autres, donc, je fais pareil :
J’annule sans négociation la loi macron imposée par le 49.3, puisqu’elle n’a absolument aucune légitimité,
et j’annule toutes les mauvaises lois imposées par le gouvernement hollande, en commençant pas la loi grotesque du mariage des pédés.

 

Suppression des discrimination positives et des quotas

La discrimination positive est UNE DISCRIMINATION, injuste pour ceux privés d’une chose méritée au profit de quelqu’un que ne la mérite pas.

Les quotas basés sur la race, la religion, le sexe… seront purement et simplement annulés.

La parité obligatoire en politique est une discrimination positive.

 

Limiter le temps de conservation des données informatiques personnelles

Des entreprises plus ou moins honnêtes ne doivent plus pouvoir archiver à vie vos moindre faits et gestes, vos moindres recherches sur internet.
Il faut impérativement encadrer cette conservation de données.

Par exemple deux ans maximum pour toutes les informations commerciales, publicitaires…

et deux ans aussi pour les inscriptions sur tous les services et comptes de sites internet. Avant la fin des deux années, vous devrez vous connecter pour autoriser le site ou service à conserver votre compte de membre.
Sans votre validation, l’entreprise aura obligation de vous effacer de ses fichiers et ne plus vous tracer.

 

Deux ans est un bon délai.
Des changements de vie radicaux peuvent se produire en deux ans. On peut devenir une personne totalement différente.
Des informations que vous ne souhaitez plus voir sur internet, comme vos beuveries d’adolescence, ne vous gâcheront plus la vie professionnelle.
Une sorte de « droit à l’oubli » automatique, hyper simplifié : vous ne vous êtes plus connecté à un compte ou service, toutes les données liées seront simplement effacées.

 

Alléger toutes les lois d’espionnage automatisé de tous les français

Ce gouvernement de repris de justices dictateurs incompétents a profité des nombreux attentats musulmans pour implanter aux frais du contribuable, des outils d’espionnage de masse et d’élimination des opposants politiques.
La liberté d’expression est encore diminuée.
La vie privée n’existe plus.

En fait, au lieu de taper sur tout le monde, le gouvernement devrait se contenter de taper sur les vrais coupables.

Pour les gens normaux, pas pour les politiciens franc-maçons qui n’ont pas de contrôle sur les idées exprimées par les utilisateurs de ce média, le problème est encore et toujours l’islam, pas internet.

Un énorme retour en arrière avec annulation des « lois » liberticides et poursuites des salopards qui violent les droits des français, est absolument nécessaire.

 

Suppression des « lois » mémorielles

Les prétendues « lois » mémorielles sont des injures à la morale, la vérité, la liberté d’expression.

Des manipulateurs ont le droit de diffuser tous les mensonges qu’ils veulent, ceux qui pensent différemment n’ont plus le droit d’émettre un avis opposé sans être condamnés très lourdement.

Lois mémorielles françaises