Archive for Finance

Recréer le Franc… mais sans sortir de l’euro

D’après les médias de désinformation et les politiciens qui mentent tout le temps, « les gens sont très inquiets de sortir de l’euro », cette monnaie sur laquelle on n’a aucun contrôle, que des pays complètement en faillite dévaluent pour se sauver mais en nous faisant tous couler avec eux.

La banque centrale européenne imprime des billets sur du vent, ce qui détruit l’épargne des français.
L’euro n’est pas viable. Il faut tout le temps le réparer, le renflouer, c’est bien la preuve qu’il ne fonctionne pas.

En plus le pouvoir d’achat des français à été complètement détruit depuis l’utilisation de l’euro.

 

… donc je propose une solution qui va apaiser tout le monde et nous mettre tous à l’abri d’un crash financier :
Je vais recréer le Franc, en parallèle de l’euro.

Sa valeur de lancement sera exactement la même que l’euro… au lancement.
C’est à dire 1 Fr = 1 €.

… mais comme l’euro perd tout le temps de la valeur et que ça s’accélère, très rapidement on verra qu’1 Fr vaudra 1,10 € et après le crash de l’euro, 1 Fr vaudra 50 000 000 d’euros.
Je me rappelle que quand j’étais ado, les italiens comptaient en millions de lires pour des choses qui me semblaient avoir peu de valeur, qui semblaient être en réalité de petites sommes malgré les chiffres énormes.

Donc c’est une mesure pour sauver l’épargne des français.

Tant que le crash de l’euro n’aura pas eu lieu, les billets en Francs seront interdits pour le commerce. Ce sera uniquement une monnaie d’épargne, garantie sur l’or de la France (donc il va falloir récupérer les tonnes volées par les américains avec la complicité des politiciens… oups, non, officiellement ils ne nous les ont pas volées, il les gardent pour les mettre en sécurité, tssss).

Voilà.

En cas de crash, inévitable, nous auront une monnaie de secours toute prête, sur notre sol, notre monnaie, qui ne perd pas de valeur mais qui en gagne tout le temps, indexée sur le cours de l’or, pas des escroqueries des banquiers qui impriment des billets avec toujours moins de valeur.

 

Les billets en Francs auront la même taille que leur équivalents en euro, mais une couleur totalement différente et des images différentes (Carte de France, tour Eiffel, drapeau bleu blanc rouge, FRANC en énormes lettres…).

Il ne sera imprimé que des billets de valeur, puisque c’est une mesure pour protéger l’épargne des français. Donc des billets de 50, 100, 200 et 500 (euro)Francs.

Pour les petits achats courants, la monnaie pourrie déjà disponible continuera d’être utilisée au quotidien. On paiera des croissants avec les pièces, les centimes, les petits billets d’euros que l’on utilise actuellement.

Tant que le crash n’aura pas eu lieu, le Franc ne sera pas une monnaie d’échange, juste une monnaie sûre pour garantir l’épargne des français.

L’europe, les non-élus de Bruxelles, les banquiers, ont depuis le 1er janvier une « loi » qui les autorise soi-disant « légalement » A VOLER les dépôts des français pour se renflouer en cas de faillite.

Si les Français ont de vrais billets en francs chez eux, les sales traitres escrocs qui détruisent la France ne pourront pas tout voler d’un seul clic, comme avec ce qui est dans les comptes bancaires européens.

 

Les banques seront responsables jusqu’au dernier centime de l’argent qui leur est confié par les clients

Les sales traitres politiciens ont permis que les banques toutes en faillite à cause de leurs magouilles, puissent se renflouer en VOLANT soi-disant légalement, l’argent de leurs clients.

C’est inacceptable.

Si une telle chose devrait se produire, c’est à dire le vol de 65 millions de français par les banques, avec la complicité des politiciens, des préfets, des policiers qui défendront les banques au lieu de protéger les victimes…
leur neutralisation immédiate par les armes serait alors absolument indispensable.

Si la justice fonctionnait un peu, les fonctionnaires traitres qui commettent des actes illégaux seraient sanctionnés par 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende, comme le prévoit déjà la loi existante, pas appliquée.
C’est donc au peuple de se préparer à riposter pour empêcher la confiscation de tous les comptes bancaires des français.

 

Une loi sera imposée par simple décret, sans discussion devant des assemblées de sales traitres corrompus et parasites.

Les banques sont responsables de la sécurité de l’argent confié, jusqu’au dernier centime.
Elles sont très grassement payées pour ça.

En cas de faillite, les propriétaires et très gros actionnaires, seront entièrement saisis sur leurs biens personnels pour payer les clients déposants. C’est juste et moral puisque c’est exactement ce que ces voleurs ont l’intention de nous faire, soi-disant légalement.

L’argent placé en banque doit être assuré par les banques.

 

Création d’un crime de terrorisme économique, puni de mort

Le peuple français est victime d’un génocide organisé par les politiciens. Des millions de bébés ne sont pas nés à cause de la destruction complète du pouvoir d’achat, mais pas seulement. Les centaines de nouveaux impôts (dont aucun n’a été approuvé ni voté par le peuple) et les prélèvements salariaux confiscatoires entrainent des vagues de suicides.
Sur un de mes sites internet, quand les français reçoivent leur déclaration d’impôt, cette page qui était sensée être de l’humour, reçoit des milliers de visites de français ayant tapé dans les moteurs de recherches « comment se pendre ».

Les politiciens nous exterminent.
Le bilan ne laisse aucun doute possible.

Ils sont coupables de haute trahison dans bien des domaines, en plus de piller absolument tout pour enrichir encore les plus hyper riches.

Je propose un référendum pour créer le crime de terrorisme économique, ou génocide économique, puni de mort.

 

Diminution immédiate de 50% de tous les frais bancaires

Les français sont victimes des frais bancaires parmi les plus chers du monde, de façon totalement injustifiée, juste parce que tout le corps politique nous à trahi.

Chaque année des dizaines de milliards sont volés en frais divers à des citoyens qui n’en ont pas les moyens.

La diminution par deux immédiate des frais bancaires sera accompagnée d’une obligation de rembourser aux clients la moitié des sommes volées par les banques, sur trois ans.
En cas de faillite bancaire, les propriétaires des banques seront responsables sur leur patrimoine personnel.

 

Taxer le trading haute fréquence

1% de la population accumule les milliards pendant que tout le reste bascule dans la pauvreté.
Le monde de la finance est maintenant presque totalement déconnecté de l’activité réelle.
Des ordinateurs surveillent les bourses pour faire des dizaines de milliers d’opération par seconde, en fonction des variations des cours.

Dans un monde idéal, la bourse serait totalement interdite.

On va simplement s’en servir pour diminuer les inégalités qu’elle engendre.

Une taxe de 0,1% sur toutes les transactions boursières sera appliquée en France, pour réduire et inverser l’austérité provoquée par la finance.

0,1% vous semble très peu ?

Maintenant c’est des dizaines de milliers de transactions automatisées par seconde.

0,1% en réalité c’est un jackpot de centaines de milliards tous les ans.

 

Remplacement des plus de 3700 pages du code des impôts par une cotisation universelle de 15% sur le chiffre d’affaire

Le code des impôts est une abomination des politicards totalement incompétents et corrompus pour s’organiser sur mesure le non paiement pour eux-mêmes, pendant qu’ils nous étranglent tous, pour des dépenses publiques qui n’améliorent vraiment plus nos vies.

Ce code des impôts doit être brûlé.
Il est illisible.

Il peut être entièrement remplacé par moins d’une dizaine de règles simples comme celle-ci :

La participation aux dépenses de l’Etat est de 15% sur tous les revenus, sur toutes les richesses créées sur le territoire national, sur toutes les plus-values.
La même règle pour tous, sans exception.
Ceux qui ont peu de moyens ne paieront presque plus rien, les très riches qui ont des fortunes paieront le même taux bas, sans possibilité d’abuser des niches fiscales pour ne rien payer.

Tout le monde sera gagnant.

Un taux d’imposition très bas va faire revenir très massivement les investisseurs mondiaux.

Pour nos entreprises, au lieu de rajouter des milliers de lignes de lois avec toujours plus de failles et d’injustices, c’est le moyen de ramener la justice.
Le même taux pour tous : salariés, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs..
La fin de la concurrence déloyale. Tout le monde à la même enseigne, sans aucune exception.
Une seule cotisation universelle de 15% sur le chiffre d’affaire.

 

… sauf pour les professions financières et boursières extrêmement nuisibles, qui font des fortunes en endettant les états, en modifiant les cours mondiaux de la nourriture et de la famine…
Le taux doit être le double pour toutes ces saloperies de professions parasites déconnectées de l’activité réelle, pour inciter les financiers à gagner plus en améliorant la vie des gens au lieu de la détruire.

 

Saisie des biens de la banque Goldman Sachs pour rembourser les sommes perdues en Grèce par tout le peuple français

L’entrée de la Grèce dans l’union européenne a été rendue possible par les mensonges et la comptabilité frauduleuse de la banque déjà tristement célèbre Goldman Sachs.

Pendant qu’elle s’enrichit, nous continuons de verser à fond perdu par dizaines de milliards les fonds que la Grèce ne pourra jamais nous rembourser.

Donc, il nous faut confisquer tous les biens de cette banque et geler ses activités jusqu’à ce qu’elle ait remboursé les sommes volées aux français.

 

5 ans d’interdit bancaire, c’est inacceptable

La dictature des banques donne un système totalement délirant où sans aucun jugement, les français en difficultés sont exclus purement et simplement pendant 5 ans du système bancaire.

Ce delai monstrueux est absolument inacceptable.

Il sera réduit à un an seulement, pour la première infraction,
puis à deux ans à chaque récidive.

Mais plus jamais 5 ans dès le premier problème sans aucun jugement.

 

Voir cette loi grotesque au service de la finance qui apporte tant de bonheur à notre peuple, sur le site officiel vosdroits.service-public.fr

Ce changement nécessaire sera accompagné d’une amnistie systématique pour tous les français interdits bancaires obligés d’ouvrir un compte à l’étranger et n’ayant pas cédé à la menace de 10 000 euros d’amende pour ne pas avoir déclaré leur nouveau compte.