Archive for Justice

Interdire le laxisme des « juges »

Les « juges » non élus ne faisant même plus le minimum, il faut les empêcher de se moquer des victimes.

Je propose qu’un jugement qui n’impose pas réparation, remboursement des dégâts, soit purement et simplement annulé et le dossier transmis à un autre juge.
Les racailles ne doivent plus s’en sortir sans frais, avec des « juges » qui disent aux victimes de se retourner contre leur assurance pour se faire rembourser les biens volés.

L’obligation absolue de réparer sera limitée aux cas où l’intention de nuire est évidente : vol, agression, fraude…

En cas de dégâts involontaires, sans intention de nuire, les « juges » garderont la possibilité de rendre des jugements toujours aussi merdiques.

 

Aucune impunité sur notre sol

A soumettre à référendum.

A l’unique exception du président (ou de la présidente) de la France,
(qui sera si besoin trainé(e) en justice à la fin de son mandat),

Plus personne sur le sol français ne doit avoir l’impunité.

Ceci implique les ministres, les députés, les sénateurs, le conseil constitutionnel, les préfets,
les salopards qui se prétendent « juges » et qui sont complices des criminels grâce à leur inadmissible impunité, qui rendent des jugements qui n’ont absolument rien à voir avec la Justice et le bon sens,

mais aussi tous les étrangers ayant un statut aberrant : diplomates, agents de police internationaux,…

Personne ne doit avoir l’impunité sur notre sol.

 

… ou tout le monde.

L’égalité, c’est pas quelques uns différents de tous les autres.

 

Création d’un délit de récidive de concurrence déloyale contre les professions réglementées

Certaines professions ont obligation de faire des investissements considérables avant même de pouvoir commencer une activité. Par exemple les licences de taxi de dizaines de milliers d’euros.
Il est tout à fait injuste que des particuliers abusent des nouveaux sites internet pour s’improviser taxi sans avoir à dépenser un centime dans les licences obligatoires.

Une première infraction donnera un simple rappel à la loi avec inscription sur un fichier national judiciaire.

Une récidive, en connaissance de cause, entrainera la saisie immédiate de tous les matériels, véhicules, bâtiments, permettant la concurrence déloyale et illégale.
Les biens saisis seront vendus dans des enchères réservées aux professions réglementées victimes, pour compensation du préjudice.

 

Le travail détaché par des étrangers ne payant pas de taxes en France est clairement une concurrence déloyale qui détruit nos entreprises et jette au chômage des millions de français.
Les biens et matériels des entrepreneurs étrangers ne payant pas les charges françaises seront saisissables avec exactement les mêmes conditions que pour les français.

Les « lois » européennes sur le travail détachées seront déchirées, sans référendum ni d’autres loi. Le bon sens le plus élémentaire suffit.
L’europe doit nous protéger, améliorer nos vies, pas nous détruire.

 

Les faits l’emportent sur les formes

A rédiger.

Les faits comptent plus que les procédures.

Les intentions de nuire, la préméditation, la volonté de nuire… passent au-dessus des virgules mal placées dans un texte.
Ne pas relâcher un assassin parce qu’un fax n’a pas été envoyé dans les temps prévus par la « justice » inefficace et totalement saturée.

Même si aucun texte n’existe, une mauvaise action faisant des victimes doit être punie.
La justice doit faire en sorte d’empêcher les récidives.

Neutraliser les multirécidivistes

A rédiger.

La « justice » de l’excuse, qui ne punit pas, encourage la récidive.
Des criminels ont été arrêtés des centaines de fois dans leur vie et sont toujours des nuisances.
Il faut durcir les lois contre les multirécidivistes visiblement irrécupérables pour protéger toute la société de ces nuisances.
Probablement par des emprisonnements à vie, voir plus en fonction de la gravité des crimes et des préjudices à réparer.

Mettre fin à l’impunité des juges

A rédiger.

Mettre fin à l’impunité des juges et à leurs décisions délirantes qui n’ont rien avoir avec la justice.

Il faut un contrepouvoir indépendant, non formé de juges, capable de renvoyer instantannément pour faute lourde des juges ayant pris des décisions contraires à la morale et aux intérêts du peuple… et de les envoyer devant les tribunaux pour ceux qui ont violé les lois ou n’ont absolument pas rendu la justice.

La peine de mort pour ceux qui tuent volontairement

A soumettre à référendum.

Le retour de la peine de mort pour les criminels ayant mis en danger la santé de citoyens :
assassins, voleurs à mains armées, violeurs récidivistes, empoisonneurs en groupe organisé (aluminium et mercure dans les vaccins, aluminium et fluor dans l’eau potable, ensemencement des nuages avec des nanoparticules ultra-toxiques…)