Archive for Santé

Prise en charge par la sécurité sociale d’une coupe menstruelle par an

Les françaises ont moins de pouvoir d’achat que les hommes. Leurs revenus sont inférieurs et leurs dépenses plus grosses, avec en très grande majorité la garde des enfants.
Les femmes souffrent encore plus de la crise économique et de la destruction du pouvoir d’achat.

Les protections périodiques sont une dépense énorme. Presque deux mois entiers de salaire de la vie d’une femme servent à ces consommables.
Une femme utiliserait entre 11 000 et 14 000 tampons et serviettes dans sa vie.

Actuellement ces produits posent de très nombreux problèmes en plus de leur coût beaucoup trop élevé. Leur composition et fabrication entrainent la présence de pesticides, conservateurs, ogm, perturbateurs endocriniens stérilisateurs et cancérigènes…
en plus de constituer un gigantesque tonnage de déchets à l’échelle d’une population, mettant jusqu’à plus de 200 ans pour se dégrader.

Tous ces problèmes peuvent être considérablement diminués par une mesure très simple : offrir à chaque femme qui le désire une coupe menstruelle tous les ans.
Normalement ces produits ont une durée de vie de dix ans.
La possibilité d’obtenir gratuitement un exemplaire chaque année permet de ne pas manquer.
Les coupes menstruelles sont des petits réceptacles souples, lavables, en silicone médical anti-allergique, énormément plus sains que toutes les protections périodiques jetables remplies de produits toxiques des industriels privés.
Elles ne coûtent que quelques euros à produire.

Donc, une telle mesure aurait rapidement des conséquences visibles dans la vie des femmes, donc des familles, des couples, et donc aussi dans toute l’économie et la consommation générale.
Le pouvoir d’achat des femmes françaises serait sensiblement amélioré, ce qui leur permettrait d’investir dans ce qu’elles veulent, ce qu’elles choisissent.

Toute la société française serait gagnante avec une telle mesure.
Les seuls perdants seront les industriels privés des multinationales qui produisent continuellement des millions de tonnes de protections jetables polluantes chargées de substances cancérigènes et stérilisatrices.

 

Cette mesure sera appliquée immédiatement par décret, sans vote ni discussion devant une assemblée nationale de sales traitres vendus aux lobbys.

 

Créer un droit à l’eau pour les français

L’eau est la plus essentielle des ressources. Sans eau on meurt en moins de trois jours.

Les politiciens traitres, corrompus, ennemis, on privatisé massivement les réseaux d’eau sans jamais nous avoir demandé notre avis.
Ces privatisations seront annulées sans indemnisation, puisqu’il s’agit de vols.
Tous les coupables seront arrêtés.

Toutes les identités et comptabilités des personnes ayant ajouté dans l’eau potable du fluor ou de l’aluminium seront rendues publiques.

 

Actuellement nous payons trop cher des abonnements. Des riches gaspillent des millions de tonnes d’eau potable pour barboter dans des piscines utilisées seulement quelques semaines par an. C’est inadmissible.

Il sera créé un droit à l’eau pour les français. Cela ne changera rien à l’actuelle facturation aux entreprises et aux collectivité. La mesure ne concerne que les particuliers, français, soit environ 65 millions de personnes.

Le besoin quotidien devra d’abord être évalué avec justesse pour devenir la norme.
Boisson + cuisine + Hygiène + Ménage + Nettoyage (raisonnable) de véhicules + Arrosage d’un jardin de taille familiale…

Ce nombre moyen de litres quotidiens sera multiplié par 365 pour donner le nombre de litres dont un français moyen a besoin chaque année pour vivre.
Ces litres seront gratuits. Ils sont essentiels à la vie des français. Nos impôts doivent servir à ce dont nous avons besoin, pas à verser des rentes abusives à des actionnaires voleurs, en continuant tous de payer en plus des factures individuelles de plus en plus élevées.

… Par contre, tout ce qui dépasse le nombre (confortable) de litres moyens quotidiens, sera majoré par tranches de plus en plus dissuasives. Les remplissages de piscine à l’eau potable vont cesser.
Le peuple victime de la crise économique et de la destruction du pouvoir d’achat à cause des politiciens, ne paiera plus pour les gaspillages.

 

En finir avec les milliers d’additifs toxiques ajoutés dans le tabac

Le tabac vendu en France n’a rien de naturel. DES MILLIERS d’additifs dont beaucoup très toxiques ont été ajoutés par les industriels pour augmenter leurs profits et créer une dépendance.

Cela crée plusieurs des pires cancers existants, notamment le cancer du poumon, qui fait souffrir à chaque respiration et qui tue plus que presque tous les autres cancers.

Les industriels du tabac ont tué ou handicapé des MILLIONS de français, avec la complicité des politiciens vendus.

Tous les industriels du tabacs et propriétaires des usines seront immédiatement arrêtés pour EMPOISONNEMENT VOLONTAIRE et GENOCIDE.

Dès que les français se seront prononcés par référendum sur la peine de mort pour les terroristes, ils seront exécutés en public.

 

Obligation d’informer sur les additifs dans tous les commerces alimentaires

Avant d’ouvrir une barquette de lardons je viens de lire la composition : nitrite de sodium. Comme je ne sais pas ce que c’est, j’ai cherché sur internet.
Dès la première page, je trouve ça : « Le nitrite de sodium (appelé également « sel nitrité ») est un additif alimentaire certainement cancérigène. Il continue pourtant à être utilisé comme fixateur de la couleur et agent conservateur (E2506). »

… donc puisque les industriels et tous les commerces alimentaires, tous les supermarchés nous vendent volontairement DU POISON, nous allons informer la population.

A l’entrée de tous les commerces alimentaires, un panneau indiquant la toxicité de tous les additifs existants sera obligatoire.
Les lettres seront de grande taille pour être parfaitement lisibles.

Les empoisonneurs ne pourront plus écouler leurs stocks.

Si ça ne se vend pas, ça ne se fabrique plus.

 

Mise à jour :

Rajouter obligatoirement un suremballage couteux en plusieurs couleurs bien coûteuses, indiquant en gros les additifs et les risques vérifiés ou supposés.

Comme ça, la malbouffe ne se vendra vraiment plus.

Les industriels se mettront d’eux-mêmes à produire des aliments sains.

 

Création d’un délit de vol de santé, puni d’interdiction à vie du territoire français

Beaucoup de gouvernements étrangers nous ont volé des milliards avec la complicité des politiciens traitres.

Les français sont les seuls à cotiser pour la sécurité sociale mais celle-ci soigne gratuitement tous les envahisseurs. Par contre tout est payant pour nous, et de plus en plus cher, avec toujours moins de remboursements.

Les sommes volées par les gouvernements étrangers seront à payer dès que la France aura neutralisé ses politiciens traitres. Les « cadeaux » et effacement de dettes offerts par nos dirigeants sans jamais avoir demandé l’avis du peuple, seront aussi annulés et exigibles.

Pour éviter que le pillage continue, il sera créé un délit de vol de sécurité sociale.
Tous les frais médicaux des étrangers qui n’auront pas été réglés dans un délai d’un an entraineront une expulsion immédiate automatique.

Cette mesure nécessaire, juste pour protéger la santé des français qui sont les seuls à cotiser, contre les vols incessants des étrangers, ne sera pas soumise à référendum. Elle sera imposée immédiatement par décret.

 

Empêcher les professionnels de gaspiller de la nourriture

Beaucoup trop de professionnels de l’alimentation se comportent comme de sales égoïstes qui ne pensent qu’au profit.
Des tonnes d’oranges font des milliers de kilomètres pour ne pas trouver d’acheteurs et être jetées à la poubelle. Pire encore pour les poissons et tous les produits de la mer, qui sont jetés très vite, très massivement, alors que les océans commencent à se désertifier.

Il est urgent d’agir avec des mesures non-négociables, pour faire cesser les mauvaises pratiques qui mettent l’avenir de toute l’espèce humaine en danger.

Tous les déchets seront pesés. Le poids réellement vendu deviendra un quota correspondant à la consommation réelle. Il sera impossible de dépasser ce quota les deux années suivantes, pour ne pas avoir à jeter des aliments ou tuer des animaux pour rien.

Les centrales monstrueuses comme Rungis ne pourront plus jeter jusqu’à un tiers de certains aliments.

Pour limiter le gaspillage, la plus grande partie des pêches sera congelée et vendue congelée, pour les produits supportant la congélation.
Pareil pour la viande.

L’état des ressources de la planète ne nous permet plus de produire ce qui n’est pas consommé.
Nous ne pouvons plus non plus faire venir de la nourriture de plusieurs milliers de kilomètres. C’est une aberration écologique.

 

Les viandes et poissons invendus seront recyclés dans l’alimentation des animaux carnivores : chiens, chats, cochons, poissons…

Tous les végétaux non vendus seront transformés en aliments pour le bétail.

 

Les industriels auront obligation d’arrêter de faire de faire des monstruosités pour augmenter les profits, comme de faire manger de la viande aux vaches pour les faire grossir plus vite (… pour jeter une partie non achetée), ou encore de vendre des menus pour chats ne contenant que 3% de produits animaux mais presque que des céréales et des produits chimiques divers.
L’alimentation naturelle, normale, des animaux devra être respectée.

Les industriels coupables seront poursuivis pour empoisonnement volontaire.
Ils n’ont jamais été jugés pour les dizaines de milliers de personnes contaminées par les protéines tueuses de la maladie de la vache folle, à cause des politiciens traitres vendus aux industriels.
Laisser faire n’importe quoi entraine notre génocide.

 

Obligation pour chaque mairie d’installer des toilettes publiques gratuites

La France manque très sévèrement de toilettes publiques. Soi-disant c’est cher à entretenir et peu hygiénique. Du coup les gens pissent partout, ce qui est énormément moins hygiénique et ne coûte pas forcément moins cher à la collectivité.

Actuellement presque partout on doit consommer dans des établissements de boissons pour pouvoir utiliser des toilettes privées. C’est une sorte de taxe sur les besoins naturels.

Paris a maintenant internationalement la réputation d’être une ville qui pue la pisse partout.
Et c’est loin d’être la seule ville.

Les toilettes publiques gratuites devraient être un droit pour tous.

Vu le taux de prélèvement complètement délirant en France et le peu de service, il est nécessaire de contraindre les maires à mieux utiliser l’argent public.

Chaque mairie ou annexe de mairie devra installer au minimum une cabine individuelle de toilettes publiques à moins de 100 mètres de son entrée.
Les grandes villes devront en installer beaucoup plus.

Pas de portes payantes. L’accès doit être libre pour tous, 24h / 24.

 

Obligation pour toutes les mairies d’avoir une fontaine d’eau potable en façade

Le but est de permettre à tous l’accès à l’eau potable, gratuite, mais pas seulement. C’est aussi un moyen de réduire chaque année la consommation de dizaines de millions de bouteilles en plastique polluantes et en boissons remplies de produits nocifs. Donc une mesure de santé générale qui va aussi réduire un peu la consommation d’alcool tout en rajoutant du pouvoir d’achat au plus grand nombre d’entre nous.

A tous points de vue c’est une mesure d’intérêt général, donc pas de référendum, mesure obligatoire pour tous les maires.

Chaque mairie devra installer à l’extérieur une fontaine d’eau potable accessible 24h/24.

Pour empêcher les abus et les gaspillages, le robinet devra être réamorcé souvent, comme par un bouton poussoir ou une pompe manuelle à l’ancienne.