Archive for Travail

Suppression des syndicats, remplacés par un vote direct par branche d’activité

Les « partenaires sociaux » ont montré sans l’ombre d’un doute qu’ils sont des traitres. La prétendue « loi » macron détruisant des centaines de droits du travail n’a eu aucune opposition. Les syndicats ne servent à rien. Ils s’engraissent comme les politiciens, déconnectés eux aussi des intérêts du peuple.

Tous les syndicats subventionnés à l’argent public seront supprimés. Les syndicats doivent tirer leur force du nombre réel de leurs membres.

Puisque les syndicats trahissent, il faut se passer d’eux dans les négociations.
Lorsque des accords de branches seront nécessaires, chaque personne la constituant, employé comme employeur, devra aller en mairie avec une pièce d’identité, pour déposer directement son formulaire rempli et signé.
Chaque voix comptera. Le gouvernement ne pourra plus ignorer personne grâce à des syndicats complices.

L’abstention et le vote nul seront comptabilisés.
Que ce soit l’abstention, l’accord ou le rejet, le vote devra obligatoirement recueillir plus de 50% des voix de tout le secteur d’activité.

De mauvais chefs, des traitres, des ministres gratte-papier remplaçables ne connaissant rien à votre activité, ne pourront plus jamais décider pour vous.

 

Diminution immédiate par 6 de TOUTES les charges pesant sur le coût du travail des français

Comme il est trop long de réformer des centaines de taxes et des dizaines de milliers de lignes de règlements divers, la première mesure, provisoire avec une grande réforme, sera d’immédiatement réduire tous les coûts pesants sur le travail des français.
Une division par 6 de tous les prélèvements devrait immédiatement avoir un niveau de taxe qui tourne autour de 10% au lieu de plus de 60.

Cette mesure ne s’appliquera que sur le travail des français. Les travailleurs « détachés », ces parasites qui cassent le coût du travail sans payer de taxes sur notre sol mais en créant des centaines de milliers de nouveaux chômeurs, ne seront plus compétitifs et donc des français reprendront leurs places.

Des millions d’emplois seront très massivement créés par la population si la rentabilité du travail est assurée.

 

Annulation de la « loi » Macron

La prétendue « loi » Macron qui cumule plus d’une centaine de destructions du droit du travail et de la protection des français, a été imposée sans aucune approbation par le franc-maçon étranger manouel valls, en utilisant l’article 49.3.
Un seul homme se croit permis de changer les lois de tous les autres, donc, je fais pareil :
J’annule sans négociation la loi macron imposée par le 49.3, puisqu’elle n’a absolument aucune légitimité,
et j’annule toutes les mauvaises lois imposées par le gouvernement hollande, en commençant pas la loi grotesque du mariage des pédés.

 

Interdire l’importation de ce que nous produisons en quantité

Nos agriculteurs agonisent et font très massivement faillite.
A l’instant je viens de voir aux actualités télévisées que des dizaines d’élevages de porcs ferment toutes les semaines.
Les propriétaires restent souvent plus d’un an sans se verser de salaire avant d’abandonner.
La viande est vendue très largement en-dessous du coût de revient avec une très grosse perte.
Les professionnels de l’achat préfèrent importer de la viande à bas coût, sans nos contraintes de sécurité alimentaires.

Ce problème ne concerne pas que les éleveurs de porcs mais toute la filière agricole.

Il est devenu absolument nécessaire pour la survie de la France et la sécurité du peuple français d’empêcher la délocalisation de nos productions essentielles.

Je propose que les importations de ce que nous produisons massivement chez nous soient très lourdement taxées. Par exemple 1000%, dix fois le prix d’un coup. Ce qui revient à interdire les importations à très bas coût qui obligent nos producteurs français à vendre en dessous du coût de revient et faire faillite.

Avec le changement climatique et la montée en guerre presque partout dans le monde, il est prioritaire de protéger notre autosuffisance.

Ceux qui voudront s’opposer à ce bon sens le plus élémentaire sont des sales traitres et leurs noms seront diffusés massivement à leurs victimes.
Le désespoir ne rend pas très tolérant.

 

Création d’une bourse au mérite pour les nouveaux diplômés, motivante et facilitant leur départ d’activité

A soumettre à référendum national.
L’investissement pour cette réforme se compterait en dizaines de milliards les premières années, mais devrait permettre de rapporter considérablement plus très rapidement, tout en créant un très grand nombre d’emplois.

Je propose que pour toutes les études et formations professionnelles diplômantes, toutes les cotisations sociales prélevées sur chaque stagiaire ou apprentis, pendant ses études, lui soit intégralement reversées en une fois, sous forme de bourse au mérite et d’aide au démarrage de l’activité, juste après l’obtention du diplôme.

Les nouveaux diplômés auront beaucoup moins besoin d’emprunter pour pouvoir démarrer leur activité ou créer leur entreprise. Ils auront un capital de départ.

 

Sanctionner les abus inadmissibles du droit de grève dans la fonction publique

Pour vous faire comprendre le problème je vais prendre un exemple très parlant d’abus évident du droit de grève. Sur Marseille le réseau de bus est très étendu, sur une énorme surface.
Quand j’étais étudiant, je faisais un trajet de plus de 25 kilomètres en deux bus et deux métros, depuis chez moi jusqu’à mon école.
Pour aller jusqu’à mon dernier poste salarié, je faisais des trajets en voiture de 75 km aller retour. En bus cela prenait presque deux heures et 5 bus et métro.

A Marseille, les conducteurs ont pris la très fâcheuse habitude de se mettre tous subitement en grève quand un seul est agressé, ou même quand une rumeur prétend qu’un conducteur vient d’être agressé, alors qu’il n’en est absolument rien.

Le résultat est que le gros million de marseillais se retrouvent immédiatement tous dans une merde totale, sans moyen de transport en commun.
Pas tout le monde peut compter sur quelqu’un de motorisé, investir une fortune dans un taxi, ou faire 40 kilomètres à pied.

Les quelques pourritures qui abusent manifestement de leur statut de fonctionnaire doivent être éliminés de la fonction publique, dans l’intérêt de toute la population.

 

Suppression de la politique agricole commune

Actuellement nos agriculteurs reversent quasiment tous ce qu’ils gagnent en taxes, charges, impôts, cotisations…
Tout cumulé, le niveau de prélèvement est tellement incroyable que beaucoup travaillent presque à perte, et survivent en mendiant des aides.
C’est complètement absurde.

N’importe quel français doit pouvoir vivre décemment de son travail, et même pouvoir s’enrichir, sans que tout lui soit arraché pour financer d’autres pays qui nous concurrencent.

Le montant total de tous les prélèvements, cotisations, taxes, doit être ramené à un niveau très supportable, comme 15% seulement du chiffre d’affaire.
Soit 85% restant pour l’agriculteur, pour ses investissements, pour profiter réellement des fruits de son travail.

La même règle pour tous, toutes les professions, sans exception.

 

Création d’un smic pour travailleurs détachés étrangers

Nos emplois sont massivement vampirisés et détruits par une concurrence obligatoire de travailleurs européens ne payant pas de charges en France, avec un coup salarial très inférieur au nôtre.

Ils doivent participer au chômage de masse qu’ils provoquent en volant nos emplois et en détruisant nos entreprises.

Le montant total des charges et des cotisations sur le salaire horaire payé par les français, sera multiplié par trois pour tous les travailleurs étrangers, pour compenser nos emplois détruits.