Emprisonnement des djihadistes revenus en France

Les centaines de djihadistes « français » seront immédiatement arrêtés et gardés en cage jusqu’à la fin de leurs jours, comme le prévoit déjà la loi sur les génocides.

Ces monstres seront exécutés dès que les français auront exprimé par référendum leur volonté du retour de la peine de mort pour les pires crimes.

 

Laisser un commentaire