Evolution de certains policiers municipaux en gendarmes capables de protéger la population avec des armes de guerre

Nous sommes en guerre depuis les attentats sanglants de novembre où environ 500 parisiens ont été déchiquetés par des musulmans. Valls et Hollande l’ont annoncée officiellement.

Dans un environnement de guerre avec des massacres de masse, des policiers municipaux équipés de petits sprays lacrymogènes ne sont pas du tout adaptés. Déjà qu’avant ils n’étaient pas du tout adaptés. Il suffit de voir les statistiques de l’augmentation de la criminalité.

Par simple décret, les policiers municipaux ayant déjà deux ans d’ancienneté au minimum, volontaires, accèderont au statut de gendarme, à l’uniforme et à l’armement, après une formation accélérée de mise à niveau.

Il apparait depuis quelques années de très gros problèmes de discipline, provocation, radicalisation, désobéissance aux ordres, révolte, dans un peu toutes les unités de notre armée, à cause des musulmans.
Donc, cette mesure exclut les musulmans, puisque nous sommes en guerre officiellement contre les islamistes, donc l’islam.

Cette mesure n’a pas pour but d’être populaire, mais de protéger toutes les composantes de notre population, toutes les races, couleurs, religions, contre les attentats musulmans.
Nous sommes en alerte vigipirate quasiment ininterrompue depuis 20 ans à cause du terrorisme musulman.

 

Laisser un commentaire