Interdiction du mensonge en politique

Les dirigeants francs maçons financiers islamo-socialistes ont actuellement une totale impunité qui fait carrément vomir.

Le franc-maçon ministre socialiste de la lutte contre la fraude fiscale, cahuzac, jure devant toute l’assemblée nationale, en direct à la télévision, devant tous les français et le monde entier, qu’il n’a jamais eu de compte à l’étranger… et il est toujours en liberté. Il garde son mandat d’élu.

Un train est renversé. Des « jeunes » sans aucune morale viennent en bande piller les morts, voler les iphones de les poches des mourants, jettent des pierres sur les premiers secours arrivés sur place, et dans l’heure, le franc-maçon ministre socialiste de l’intérieur, valls, apparait à la télévision en répétant incessamment en boucle que « c’est UN ACCIDENT », sans aucune enquête.
L’évidence crève tellement les yeux, que devant l’infamie absolue, il lui faut nier de toutes ses forces les conséquences abominables des politiques fanatiques de sa bande de tarés qui a organisé l’invasion de la France et l’impunité quasi-totale pour ceux qui pillent et tuent les français.

On assiste encore exactement au même cirque depuis quelques jours.
valls, encore lui, et tout le gouvernement de menteurs bons à rien, passent sur tous les médias pour affirmer immédiatement que « c’est UN ACCIDENT !!! » tous les trois mots.
Puis les quatre jours suivants, que c’est l’acte d’un « déséquilibré », avec un mensonge peu crédible qui se construit petit à petit en monopolisant toutes les ressources d’un grand nombre de pays.

C’est plus que louche.

 

Si les professionnels de la politique pleurnichent que presque plus personne ne leur fait confiance, ce n’est pas sans raison.
La politique doit être nettoyée.

La vérité, même désagréable, est préférable à un mensonge pour que les coupables tout en haut se couvrent et puissent continuer à nuire.

Quand un haut représentant du peuple ment au peuple qu’il est supposé servir,
le peuple doit le remplacer par quelqu’un qui n’est pas un traitre.
Et jeter le salopard en prison jusqu’à son procès.

 

2 comments

  1. Lancelot dit :

    Amen !

    Par le Christ nous vaincrons !

  2. Lancelot dit :

    Et qui dit « mensonges politiques » implique de viser les appareils qui les relayent, cautionnent et répètent tels des mantras jusqu’à saturation :

    MEDIAS

    • Réforme de l’officine politique du ministère de l’Intérieur, l’AFP.

    • Suppression de la taxe sur la redevance TV. Les chaînes de TV feront leur affaire des rentrées de publicités. (Ils n’auront qu’à équilibrer leurs comptes en s’attachant à négocier plus raisonnablement les coûts programmes qu’ils diffusent, et en cessant d’accorder des fortunes à leurs animateurs et producteurs.)

    • Obligation pour les chaînes de TV d’afficher un bandeau de mise en garde lors du passage de publicité, d’émission de divertissement, de journaux d’information : « Attention ! Regarder la Télé est dangereux ! »

    • Reforme du CSA. Sa gestion relèvera d’émissaires citoyens tirés au sort sur des listes de volontaires. Leur mandat unique sera limité à 12 mois. Le CSA aura l’obligation d’instaurer une réduction de temps de publicités télévisuelles de 80 %, de favoriser les émissions culturelles, de développer le pluralisme des sources, de répondre aux refus des diffusions proposées, ainsi qu’au désordres que signale le public.

    • Interdiction aux médias de favoriser ou de soutenir des intérêts stratégiques, économiques, politiques, partisans ou financiers, sans réserver à la saine critique un espace de parole identique.

Laisser un commentaire