Légaliser le port d’arme de poing

Les massacres de novembre avec 500 français déchiquetés auraient pu être considérablement diminués si des citoyens avaient eu des armes mortelles pour abattre les terroristes.

L’interdiction du port d’arme pour ceux qui respectent les lois, c’est la transformation en victime organisée par l’Etat, contre ceux qui ne respectent pas les lois et portent des armes.

La gravité de la situation actuelle, organisée par des politiciens (eux entourés de policiers armés) implique une réaction massive très forte. Des centaines de milliers de français vont devoir porter une arme pour nous protéger des terroristes et des criminels de plus en plus violents et toujours en liberté malgré de nombreuses récidives.

Le port d’arme sera réservé aux français au casier judiciaire vierge, répondant à certains critères médicaux essentiels vérifiés par prise de sang : pas de drogués, d’alcooliques, de personnes sous psychotropes (puisqu’ils donnent des comportements anormaux spontanés imprévisibles)…

 

Laisser un commentaire