Les taxis doivent être réformés et le nombre de licences augmenté

Il y a beaucoup trop peu de taxis en France, tout le monde le sait. Dans beaucoup de villes si vous ne prenez pas rendez-vous, impossible d’en avoir.

Seulement 50.000 licences pour 67.000.000 millions de français, et des millions de touristes, c’est très clairement insuffisant.
Avec les heures de repos, de maintenance, les arrêts maladie, vacances… grosso modo, on doit être à un chiffre réel proche de 1 taxi pour 1000 personnes en France.

… mais ces parasites qui se croient autorisés à bloquer nos routes, nos villes, casser les véhicules des autres, tabasser des automobilistes,
refusent qu’il y ait plus de taxis.
Les licences de taxis peuvent être revendues jusqu’à 400.000 euros, même celles qui ont été acquises gratuitement !
Cet argent sale de la main à la main basé sur la pénurie et l’oppression des français disparaitrait si l’état se mettait à distribuer à prix correct les licences.
Ces taxis qui ne déclarent pas une très grande partie des sommes encaissées en liquide se permettent d’empêcher tout le reste du pays de travailler et simplement de vivre.

La pénurie de taxis est telle que même les plus pauvres sont presque obligés d’avoir un véhicule, ce qui entraine des embouteillages monstres, une pollution avec de très nombreux pics d’alertes dans l’année, entrainant beaucoup de maladies ET DE MORTS de personnes fragiles.

La maffia des taxis veut continuer d’imposer ses prix beaucoup trop chers et toutes ses conditions à tout le monde, parce que nous n’avons pas de dirigeant avec des couilles en France. Nous avons un flamby.

UberPop n’est pas le problème.

Pas plus que les VTC n’étaient le problème.

Ni les deux roues voulant utiliser les voies de taxi pour pour de sécurité, mais interdits à cause de l’intolérance et de la bêtise de quelques uns.

Il y a une très forte demande de transport qui n’est pas du tout servie par les quelques taxis coléreux fraudeurs qui ne pensent qu’à leur privilèges au détriment de toutes les portions du peuple.

Les VTC et UberPop correspondent à une évolution normale de la société, des technologies, des besoins de tout un peuple.
Leur interdiction n’aboutira qu’à faire encore plus de façon cachée ce qui se fait maintenant partout dans tous les métiers : les taxes et charges sont tellement délirantes que beaucoup de « salaires » sont payés de la main à la main, avec zéro centime de taxe pour payer ceux qui font des « lois » qui nous tuent.

La demande est tellement tellement forte qu’il ne faut pas interdire, mais encadrer raisonnablement.

La maffia des taxis empêche toute notre société d’évoluer, de vivre, de travailler, de sortir…

Le problème actuellement c’est que les quelques taxis refusent d’eux-mêmes d’évoluer pour le bien être de toute la France.
Il va falloir faire les réformes nous-mêmes, quand nous aurons de vrais chefs en France.

L’intérêt général doit passer avant les abus de quelques pourris, dans tous les domaines.

 

Laisser un commentaire