Limiter le temps de conservation des données informatiques personnelles

Des entreprises plus ou moins honnêtes ne doivent plus pouvoir archiver à vie vos moindre faits et gestes, vos moindres recherches sur internet.
Il faut impérativement encadrer cette conservation de données.

Par exemple deux ans maximum pour toutes les informations commerciales, publicitaires…

et deux ans aussi pour les inscriptions sur tous les services et comptes de sites internet. Avant la fin des deux années, vous devrez vous connecter pour autoriser le site ou service à conserver votre compte de membre.
Sans votre validation, l’entreprise aura obligation de vous effacer de ses fichiers et ne plus vous tracer.

 

Deux ans est un bon délai.
Des changements de vie radicaux peuvent se produire en deux ans. On peut devenir une personne totalement différente.
Des informations que vous ne souhaitez plus voir sur internet, comme vos beuveries d’adolescence, ne vous gâcheront plus la vie professionnelle.
Une sorte de « droit à l’oubli » automatique, hyper simplifié : vous ne vous êtes plus connecté à un compte ou service, toutes les données liées seront simplement effacées.

 

Laisser un commentaire