Obliger tous les agriculteurs à produire du bio

L’agriculture intensive a tué nos sols. Ils sont devenus durs et imperméables comme du béton. Les inondations records sont la conséquence, mais il y a nettement pire :
La terre est tellement morte qu’elle est devenue incapable de produire naturellement sans des dizaines de traitements chimiques qui provoquent presque toutes les nouvelles maladies.
Nous mangeons maintenant des plantes mourantes et pourrissantes maintenues momentanément en survie par l’arrosage massif de produits chimiques. Cela doit s’arrêter.

A soumettre à référendum, dont on peut déjà être sûr de la réponse.
Puis tous ceux qui s’opposeront à la réforme absolument nécessaire seront immédiatement arrêtés pour empoisonnement volontaire et complicité de génocide.

L’agriculture intensive, les pesticides chimiques, les plantes génétiquement modifiées, doivent être totalement interdits sur notre territoire. Cela implique la culture mais aussi les importations et la transformation des produits.

Ceci ayant un coût, il faut que la majorité du peuple soit d’accord pour financer le retour à une agriculture saine et d’intérêt général.
Par exemple par une détaxation durable presque totale des produits bio et de leur production, ce qui va réduire considérablement leurs prix et les faire baisser largement en dessous des saletés industrielles qui rendent presque tout le monde malade ou stérile.

Les produits sains doivent devenir la base de l’alimentation des français, pas quelque chose d’hors de prix et inaccessible, permettant à quelques parasites sans scrupules de s’enrichir en vendant du poison comme si c’était de la nourriture.

La détaxation du coût du travail et de presque toutes les charges d’exploitation sur une agriculture saine devrait aussi créer des centaines de milliers d’emplois, de gens fiers de faire de bonnes choses d’intérêt général.

 

Laisser un commentaire