Référendum sur les fibres synthétiques

Les aliments et les emballages en plastique ne sont pas les seules sources d’absorption des substances cancérigènes, stérilisatrices, des perturbateurs endocriniens… ce qui est mis sur la peau passe dans le corps en quelques minutes.

Il sera demandé aux français par référendum l’interdiction immédiate, pure et simple, de toutes les fibres artificielles dans les vêtements et sous-vêtements directement en contact avec la peau.
L’interdiction ne semble pas indispensable pour les vêtements qui ne sont pas en contact directs, comme les coupe-vent imperméables, sous réserve qu’ils n’émettent pas trop de produits volatils qui pourraient être absorbés par les poumons, ou de nanoparticules qui peuvent être ingérées.

L’interdiction devrait être très sévère pour la grande majorité des vêtements de sport modernes, et tout particulièrement ceux destinés aux enfant. La sueur acide permettant aux fibres de rejeter énormément plus de poisons absorbables.

Une industrie respectueuse de l’environnement, n’utilisant pas de produits chimiques toxiques, est nécessaire pour protéger les générations existantes et futures.

 

Laisser un commentaire