Saisie des biens de la banque Goldman Sachs pour rembourser les sommes perdues en Grèce par tout le peuple français

L’entrée de la Grèce dans l’union européenne a été rendue possible par les mensonges et la comptabilité frauduleuse de la banque déjà tristement célèbre Goldman Sachs.

Pendant qu’elle s’enrichit, nous continuons de verser à fond perdu par dizaines de milliards les fonds que la Grèce ne pourra jamais nous rembourser.

Donc, il nous faut confisquer tous les biens de cette banque et geler ses activités jusqu’à ce qu’elle ait remboursé les sommes volées aux français.

 

One comment

  1. Lancelot dit :

    Au delà du cas particulier, il conviendra de revenir sur les délais de prescription juridique dont bénéficient pour l’heure les sociétés commerciales telles les banques, ainsi que leurs dirigeants et administrateurs.

    En cas de manœuvres dolosives avérées, il la loi s’appliquera de façon rétroactive.

    Secteur bancaire :

    Difficile de traiter un sujet aussi inter-dépendant des structures étatiques sans expliciter les nécessités qu’il y a de réformer préalablement le cadre général. Voici.

    • Rétablissement de la création monétaire et des statuts de la Banque de France antérieurs à la loi Pompidou Giscard de 1973

    • Sous l’égide du Ministère de l’Économie, la Banque de France sera chargée de la création monétaire, de sa régulation, ainsi que du strict contrôle des banques commerciales. L’État et la Banque de France luttent activement de concert contre la pratique de l’usure en favorisant la création de banques associatives, coopératives, mutualistes.

    • Interdiction de l’usure au delà du taux d’intérêt légal fixé par l’État.

    • Interdiction de la pratique du crédit revolving.

    • Fiscalisation des revenus des placements français à l’étranger à hauteur de 66,6%

    Les dispositions précitées impliquent d’appréhender les points suivants :

    • Reconnaissance du rejet référendaire du 29 mai 2005 et la dénonciation du traité anticonstitutionnel de Lisbonne.

    • Rétablissement et la garde des frontières.

    • Restauration de la puissance de défense militaire française.

    • Renaissance du Franc français.

    • Rétablissement de droits de douane modulables pour certains produits. TVA sociale sur les produits fabriqués à l’étranger.

    • Remplacement des membres du Conseil Économique et Social par des citoyens volontaires tirés au sort issus des divers secteurs d’activités représentés.

    • Placement sous protection et surveillance de l’État des secteurs clefs stratégiques : banques, nucléaire, armement, chimie, laboratoires de santé, produits phytosanitaires, téléphonie, distribution de l’eau et de l’électricité, grande distribution, industries liée au pétrole, à la sidérurgie, à l’agriculture.

    • Création d’une politique nationale d’investissement et de développement des PME et PMI.

Laisser un commentaire