Scolarité obligatoire en établissement privé payé par les familles d’enfants trop violents dans le public

Nous devons protéger nos enseignants et les élèves ayant la volonté réelle d’étudier, contre la barbarie de quelques uns qui ont une impunité presque totale, qui pourrissent la vie de tous et mettent beaucoup de personnes en danger.

Les élèves mineurs exclus des établissements scolaires publics pour des problèmes graves de comportement, auront obligation de poursuivre leur scolarité dans un établissement privé éducatif fermé.

Ce surcoût sera financé par les propres parents laxistes des délinquants.

Les aides sociales des parents seront versées directement aux établissements scolaires de rééducation pendant toute la durée de la scolarité.

 

One comment

  1. Lancelot dit :

    ÉDUCATION

    • Restauration de la discipline à l’école ; de la ponctualité, du respect et de l’assiduité.

    • Expulsion de tout élève troublant les cours ou dénotant d’une attitude agressive, assortie de l’obligation pour ses parents de lui fournir à leur frais des cours privés.

    • Port de l’uniforme.

    • Interdiction aux enseignants de véhiculer leur éventuelle idéologie politique et/ou penchants pour les unions homosexuelles et/ou théorie du genre.

    • Suspension des allocations familiales pour les parents d’enfants perturbateurs.

    • Obligation d’obtenir le brevet des collèges pour passer en seconde.

    • Multiplication par quatre du nombre d’inspecteurs de l’éducation nationale. Obligation de résultats pour les enseignants.

    • Les enseignants s’attacheront à inculquer outre les matières de base, la politesse, la responsabilité, la discipline, le respect des autres, l’estime de soi, l’esprit d’initiative, ils forgent des esprits autonomes doués de discernement.

    • Obligation aux enseignants de matières subjectives, tels l’histoire, la politique ou l’économie, de permettre aux élèves d’user librement du débat contradictoire argumenté afin de développer des esprits doté d’une saine critique.

    • Initiation dès la classe de sixième au rouages économiques, bancaires et financiers, instruction quant aux origines de l’argent ainsi qu’aux modalités de création et destruction monétaire.

    • Initiation dès la classe de sixième aux Droit.

    • Interdiction des manifestations politiques d’étudiants ou d’enseignants pendant les heures de cours.

    • Suppression des passerelles ZEP pour l’accès aux grandes écoles, au profit d’un soutien scolaire aux meilleurs élèves.

    • Renvoi de l’Éducation nationale de tout enseignant dont l’absentéisme annuel s’avère supérieur à celui constaté dans le secteur privé.

    • Revalorisation du salaire des apprentis par exonération des charges patronales.

    • Passage du code de la route dans le programme scolaire au lycée.

Laisser un commentaire